Lecture

Un vrai dieu du stade

couv51404480Titre: Un vrai dieu du stade

Auteur: David Lange

Quatrième de couverture: Mission : assister au shooting du calendrier Des hommes d’acier. Difficulté : ne pas baver devant ces modèles si sensuels… Elle avait tout imaginé. Tout, sauf ça. Quand Clémence comprend que son job en intérim consiste à assister un photographe sur le shooting du célèbre et sulfureux calendrier Des hommes d’acier, son ventre se noue, son cœur s’emballe, et elle songe un instant à s’enfuir. Mais cette place est inespérée, elle ne peut laisser passer cette chance. Après tout, ça ne doit pas être si difficile, non ? Il suffit de considérer les modèles comme de simples objets et, surtout, de rester pro. Mais, lorsque les joueurs apparaissent, toutes ses bonnes résolutions fondent sous le feu de ces corps musclés et intégralement dénudés. Et quand la jeune assistante croise le regard azuréen du bel Hugo, les pensées qui l’envahissent sont tout sauf… pro !

Mon avis: Alors lire un e-book sur le rugby après Mêlée à deux, a été compliqué, tant cette histoire m’a plus! Mais j’en ai trouvée une pas mal du tout! C’est celle-ci! On fait la rencontre avec Clémence qui après des études en photographie trouve un petit job, qui lui reste totalement secret. Et pour rester secret, c’est parce qu’elle va travailler avec un grand photographe qui s’occupe chaque année des rugbymen qui posent nu pour un calendrier. Le job de rêve quoi! En plus de ceci, elle est donc avec des joueurs tous super sexy. Et c’est là où elle flash sur Hugo et tous ces sentiments s’emballent ainsi que son corps. J’ai bien aimé ce roman, parce que l’histoire est toute mignonne, déjà les personnages ont beaucoup d’humour et sont délicats (pas tous mais la plupart). On sent l’incertitude de Clémence tout le long du roman, ce qui fait que l’on peut s’identifier assez facilement à ce personnage. Hugo… Il est adorable! C’est la première fois qu’il fait ce shooting, est lui aussi n’est pas à l’aise, mais il sait qu’il plaît et arrive cacher son malaise. Tout ceci sans qu’il prenne la grosse tête. L’écriture est très agréable, et les sentiments sont vraiment bien définis. C’est une bonne histoire mais elle n’arrive pas même pas à la cheville d’Eugénie et Rodrigue.

Chloepourlavie |
Nemu Amae |
L'efficience au servic... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Maviemonhistoireenlettre
| Transitions
| Zenetspiritualite